Écrit par : Déesse Jeanne

La Déesse suprême de ce Royaume. Dominatrice expérimentée, lesbienne, gynarchiste. Spécialisée dans l'humiliation et la féminisation de l'espèce mâle. Ne résiste plus, soumets-toi à Sa Volonté !
}
Le : 7 Déc, 2021
l

L’humiliation hard : Mes 3 ordres humiliants

Décidément, Je dispose d’un sacré panel de sacs à merde mâles prêts à tout pour M’amuser. Même à subir la pire humiliation hard. Celui-ci a réussi à suivre Mes ordres les plus pervers, ainsi, J’ai mis son ego plus bas que terre. Je le félicite d’avoir relevé les défis et d’être digne de figurer sur le Mur de la honte !

D’autres se sont récemment dégonflés (N’est ce pas antoinette ? Quel dommage d’avoir échoué à ta seconde humiliation publique !), mais ce sac à merde là, il est allé au bout de la mission. Il a pris le temps de respecter soigneusement Mes ordres, et Me fournir les preuves de sa déchéance totale. Le tout sans prendre l’option panique, il fallait oser… Va t-il regretter cette humiliation publique ?

Cette option panique a d’ailleurs été très utile à un certain d., qui se reconnaitra. Dommage qu’il ait choisi de jouer la poule mouillée. Mais c’est le propre d’un loser, de n’avoir pas de couilles. Inutile donc de s’en étonner. Je Me réjouis de vous présenter, chers fidèles de Mon Royaume, le sac à merde m., qui a réussi les défis assignés ! Voici l’humiliation publique de m. le sac à merde !

L’humiliation hard du sac à merde

Première humiliation : Le shampoing à la pisse

humiliation hard

Ce n’est pas la première fois que J’ordonne à Mes sujets de se faire un shampoing à la pisse. Cet ordre très humiliant M’amuse beaucoup ! N’est ce pas Mon loser-bouffon officiel ? Mon sac à merde m. s’est donc soumis à cette humiliation hard. Le voici dans la douche, habillé de son adorable nuisette aux motifs mièvres. Il se verse un grand saladier de pisse sur la tronche.

Bien entendu, il avait pour ordre de ne pas rincer. Peux-tu imaginer l’odeur qui se dégage ensuite de ses cheveux pour le reste de la soirée ? Les gouttes de pisse qui dégoulinent le long de sa tronche de déchet ? Un spectacle avilissant au possible, pour Mon plus grand plaisir. La vision de son petit cul grassouillet Me donne envie de lui coller des coups de cravache.

Et regardez bien ce sac à merde ! Il se fait un lavement simultanément, ceci afin que son cul soit bien propre si il me prenait la fantaisie de lui faire subir d’autres jeux humiliants. La propreté se doit d’être récompensée ! La prochaine fois qui sait ? Je lui ordonnerai peut-être de rincer sa tête pisseuse dans le produit de son lavement !

Seconde humiliation : Le repas du loser

humiliation hard

Le food play M’amuse énormément. Tu vas déjà du voir Mes vidéos sur ce thème, où Je prends un malin plaisir à recracher à la gueule de Mon esclave ce que Je déguste. Là encore, Mon loser-bouffon pourra témoigner, les jeux de nourriture font partie de son quotidien sous Mon joug. C’est donc tout naturellement que J’ai ordonné à m. le sac à merde de mélanger son repas dessert inclus, de le piétiner au sol, et de le manger ainsi. À même le sol, il bouffe les miettes de son repas.

Dans cette posture très humiliante, il se rappelle sa triste condition de sac à merde. Il renifle assidument son poppers, puis il bouffe sa nourriture par terre, pire qu’un chien. J’ai en effet bien plus de compassion pour les chiens, que les mâles. Sur l’échelle des vivants, les mâles sont tout en bas. Il n’y a pas d’alpha, pas d’homme supérieur. Non ! L’homme est définitivement tout en bas.

Troisième humiliation : S’inscrire sur un site de rencontres gay

humiliation hard

Une bonne dose de poppers diffusée dans son masque à gaz, il est béat d’admiration devant Ma perfection. Regardez le admirer Ma photo fixée au mur. Une autre dose de poppers à même les narines. Et le voici chaud comme la braise… Le sac à merde a chaud au cul, il obéit à Mes ordres et s’inscrit sur un site de rencontres gay ! Il a hâte de se prendre une vraie bite dans le cul. En attendant, il s’entraine à la défonce anale avec une fuck machine !

L’usage de la fuck machine

 

Son cul soumis à Ma volonté toute puissante, se fait copieusement labourer à travers le trou de sa couche. Voyez comme il aime cela ! Il en redemande sans cesse. C’est ce à quoi Je l’ai entrainé au cours de ses séances téléphoniques. Mon sac à merde m. est parfaitement bien dressé pour se faire défoncer à tous les niveaux. Défoncer le fion, défoncer la cervelle, défoncer l’ego. Il ne restera rien de lui… Il est condamné à la déchéance la plus totale.

L’humiliation hard n’est pas pour les novices, c’est une certitude. Penses-tu être capable de relever de tels défis ?

Laisse tes commentaires sur cette humiliation hard !

Tu sais comme J’aime lire tes commentaires sur les articles de Mon blog. L’humiliation publique est l’occasion pour toi de te défouler sur ce que tu n’as pas encore les couilles de faire. Tu rêves secrètement d’être ainsi affiché, mais tu n’oses pas. N’est-ce pas dommage de rater ce grand frisson vécu en ce moment par m. le sac à merde ? Aimerais-tu être à sa place ? Que penses-tu de sa nuisette mauve ? Aurais-tu envie de lui défoncer le cul en allant fixer un rendez-vous avec lui sur cette application de rencontres gay ?

Dis-Moi tout, en commentaire de cet article !

déesse jeanne signature

6 Commentaires

  1. Sac à merde de Déesse Jeanne

    Merci ma Déesse pour cette humiliation, vous êtes ma seul source d inspiration

  2. NooN

    Alerte au Gogol! Alerte au Gogol! Alerte au Gogol!

    Que dire face à telle déchéance?

    Difficile de ne pas être misandre après avoir assisté à un tel spectacle avilissant.

    Je reconnais à cet étron l’utilité d’avoir diverti Déesse Jeanne, probablement sa seule occasion d’être utile.

    Malgré tout le mépris que j’éprouve pour ce triste sir, je lui reconnais cette capacité d’auto-humiliation peu commune.

    A ce niveau, c’est de l’Art!

    Bravo à toi, sac à merde, ce sobriquet te vas à ravir.

  3. loser-bouffon

    Serais ce qu’il fait son timide maintenant le sac à merde. Il ne nous présente pas son sourire de niais aujourd’hui.

    Il a au moins cette décence.

    Enfin non, je ne pense pas qu’il ait pensé à ça. Il est trop sot pour cela et trop obnubilé à faire la promo de son cul aujourd’hui.

    Ce n’est pas le tout de s’être inscrit sur un site, il lui faut maintenant qu’il se trouve des amis qui pourront venir le défoncer à tout bout de champs. Et pour cela c’est plutôt à son avantage de ne pas nous faire voir son sourire si ridicule.

    Mais on le sent motivé pour attirer le chaland. Il est tout choux avec sa petite nuisette saillante et il prend soin de se faire un bon lavement pendant qu’il se lave les cheveux et se parfume à la pisse.

    Déesse Jeanne l’a bien éduqué en lui apprenant à faire deux choses en même temps. Il ne perd pas de temps inutilement comme ça et est plus rapidement disponible pour le prochain qui voudra le prendre par derrière.

    C’est aussi une bonne initiative de Déesse Jeanne que de le faire manger à même le sol, cul en l’air en tenue de pouffiasse. Cela prouve qu’il assure le service non stop. Toujours prêt à se faire défoncer le cul à toute heure.

    Quant à son entraînement il ne fait aucun doute que Déesse veille au grain. Qu’il doit être plaisant pour Déesse Jeanne que de voir cet esclave se faire labourer le cul ou entendre le doux bruit de sa fuck-machine œuvrer pendant qu’il décline à l’infini les mantras de Déesse Jeanne en sniffant son poppers.

    Au moins on ne peut que lui reconnaître le courage de ses ambitions en se présentant ainsi sur le mur de la honte de Déesse Jeanne.

    Courage que je n’ai pas, même si je ne peux pas ignorer que Déesse Jeanne adorerait cela. Il n’y a qu’à lire les tacles à mon encontre qu’elle n’a pas encore manqué de disséminer discrètement dans cet article. L’idée me taraude je dois bien le reconnaître, pour qu’enfin Déesse puisse être pleinement satisfaite de moi, mais ce n’est pas encore aujourd’hui que je franchirais le pas.

    Il te faudra donc encore attendre, Sac à Merde, avant de pouvoir m’étriller à loisir sur ce blog, mais je ne peux conclure mon commentaire qu’en te renouvelant tout le respect que je te porte d’avoir ce courage ou cette inconscience de nous faire partager quelques moments de ta vie si pathétique.

    Bien à toi.

    Loser-Bouffon

    • Déesse Jeanne

      Le jour où Mon gros loser-bouffon-baleine se soumettra à l’humiliation publique sur le mur de la honte… J’en serai vraiment ravie ! Je songe à cette photo de toi tenant une pancarte “mon chat est plus important que moi”. Le classement sur l’échelle des vivants te place tout en bas.

  4. Mirabelle

    Je souhaite être capable de faire la même défie pour prouver mon dévouent en vers vous.

  5. Lahire

    Quelle magnifique déchéance !
    Merci Déesse Jeanne de nous permettre de nous délecter du destin de ce loser pathétique !
    Même si je dois reconnaître, que je n’aurais jamais les couilles de faire ce qu’il fait !

    Je dois admettre que son courage est à la hauteur de l’avilissement que Vous lui infligez ô Déesse !
    Permettez-moi donc de le féliciter, tout en lui crachant à la gueule !
    Et je suppose qu’il préférera le crachat aux félicitations !

    *spit*

Soumettre un commentaire

D’autres articles du Blog

Le Royaume de Déesse Jeanne utilise des cookies afin d'améliorer ton expérience de visite. Voir la politique de confidentialité.
Je comprends

Avertissement

Ce site est réservé à un public majeur et averti, son contenu peut heurter certaines sensibilités. En cliquant sur Accepter, je certifie avoir plus de 18 ans et j'accepte les conditions générales.

Ou

Exposer les mineurs à ce type de contenu est un déli.
0
    Merveilles choisies
    Empty CartAucune Merveille sélectionnée ? Empresse-toi de succomber !Voir les merveilles