Écrit par : Déesse Jeanne

La Déesse suprême de ce Royaume. Dominatrice expérimentée, lesbienne, gynarchiste. Spécialisée dans l'humiliation et la féminisation de l'espèce mâle. Ne résiste plus, soumets-toi à Sa Volonté !
agsdi-time
Le : 4 Mai, 2022
agsdi-message-heart
agsdi-cursor

Guide sissy slut : deviens ma pute en 6 leçons

La petite salope qui sommeille en toi se met à frémir d’excitation à la lecture de ce titre… Suite au guide destiné à la sissy débutante, J’avais prévu ce nouveau guide sissy slut pour celles qui n’ont pas froid au cul ! Les traînées mâle de bas étages, prêtes à tout pour Me divertir, vont être enchantées ! Les âmes sensibles feraient mieux de s’abstenir. Je vais te parler de pratiques avancées, que J’ai tendance à déconseiller aux débutants.

guide sissy slut training deviens ma pute

 

Inscris-toi à la newsletter !

Reste informé de toute l’actualité du Royaume en t’abonnant à la lettre d’information de Déesse Jeanne.

Tu recevras des offres exceptionnelles, les dernières publications de Merveilles et d’articles du blog…

4 Commentaires

  1. jeraime

    Très belle article, merci Déesse Jeanne. Je me suis toujours demandé ce que l’on peut ressentir en tapinant… Seule je ne pourrais pas j’aurais trop peur, mais sur ordre de Maîtresse avec elle, je le ferai c’est sûr !

  2. Nicolette

    Je ne me rappelle plus la première fois que j ai essayé de la lingerie de femme… C était celle de mon ex épouse, une des rares fois où elle était partie de notre domicile, pour un déplacement professionnel, ca c est sur. J imagine que cette première fois comme bien des autres ensuite, cela s est fait sans préméditation. Et pour cause : J aime la lingerie. J aime caresser des jambes couvertes de Nylon… Je croyais que j aimais les femmes plus pour cela. Mais la curiosité l’emportant, j ai voulu essayer, pour voir. Pour savoir… Ce que ca peut faire que d’être enserré dans un corset. Ou gainé dans des bas nylons. Ou revêtu d’une parure de lingerie assortie. Ou juché sur des talons hauts.
    Evidemment tout ça n était pas le sujet de cette première fois.
    Mais le premier contact, d’une lingerie basique, ou d’un collant quelconque a fait chavirer mon être…
    Et de fil en aiguille, on apprend à se plaire.
    Et si la tenue est dégradante, un feu plus grand s’allume au ventre.
    Alors quitte à dépenser, autant faire la sissy de mauvais genre.
    Devenir une sissy racoleuse…
    Et l humiliation excite, alors tentante devient l’idée de passer d’allumeuse à sissy pûte.
    Alors le jeu de s apprêter devient à chaque fois un rituel déshumanisant, qui implique bien des poses soumises.
    Le BDSM entre alors dans la danse : menottes, collier, laisse, baillon-boule, pinces à mamelons.
    Et c est bon… le sperme jaillit de plus en plus…
    Mais la curiosité poussant, il est tant de se pénétrer. Plug… Godes…
    Et de gouter ce sperme…
    Alors le besoin de se montrer arrive…
    Vite…
    Une Maitresse…
    Qui ?
    Qui pourrait ??
    Jeanne…

  3. Antoine2049

    Mille merci Déesse Jeanne, je suis ravie d’avoir été citée comme exemple dans cet article ! 🙂
    Oui je confirme que je suis un trou que les Femmes Supérieures peuvent défoncer à leur convenance.
    D’ailleurs, ça fait longtemps que ma chatte anale est ouverte en ce sens grâce aux ordres de notre déesse.
    Encore un merveilleux écrit de votre part.

Soumettre un commentaire

Encore plus d’articles ?

Lire la suiteLollypute se dénude
Le mot de mes sissies, Le Blog

Étant une nouvelle petite apprentie pute à bites dévouée à l’enseignement de notre Souveraine, je souhaitais commencer à me dévêtir un peu, auprès des  autres membres de ce fabuleux Royaume....

Lollypute
Le Royaume de Déesse Jeanne utilise des cookies afin d'améliorer ton expérience de visite. Voir la politique de confidentialité.
Je comprends
0
    Merveilles choisies
    Empty CartAucune Merveille sélectionnée ? Empresse-toi de succomber !Voir les merveilles