Rejoins la communauté des fidèles inscrits à la Newsletter !

Z

Écrit par : Déesse Jeanne

La Déesse suprême de ce Royaume. Dominatrice expérimentée, lesbienne, gynarchiste. Spécialisée dans l'humiliation et la féminisation de l'espèce mâle. Ne résiste plus, soumets-toi à Sa Volonté !
}
Le : 31 Jan, 2023

Le fétichisme de la femme rousse

En tant que femme rousse et de surcroît, Déesse de ce Royaume, Je peux témoigner de l’adoration que suscite ma couleur de cheveux chez Mes admirateurs, mais aussi plus généralement chez les gens. Cette couleur singulière attire tous les regards et me vaut d’être remarquée et admirée. Certes, Je suis divine, mais en plus, Je suis naturellement rousse. J’avais d’ailleurs pendant Mes études rendu plusieurs admirateurs fous amoureux de Moi. L’un d’eux a osé M’avouer qu’il ne pouvait pas résister au charme des femmes rousses… Tout ce qui est rare est désirable, et suscite la fascination ! J’ai pu constater que le fétichisme des femmes rousses est en effet assez répandu chez les hommes.

cheveux roux féminins fétichisme déesse rousse femme rousse

La femme rousse à travers l’histoire

Les représentations de la femme rousse par les artistes

La femme rousse est admirée et vénérée à travers les époques, ses cheveux flamboyants sont symbole de beauté, de sensualité et de puissance. Cette couleur pleine de charme et de caractère a été source d’inspiration pour de nombreux artistes ! Ils ont fait de la femme rousse leur muse pour représenter les Déesses de la mythologie grecque ou romaine, l’érigeant ainsi en un symbole très fort.

Il est vrai que les cheveux roux captent la lumière comme nulle autre couleur, se parant de reflets différents selon les saisons… Il y a matière à inspirer les plus grands artistes à travers les époques. Tu comprends pourquoi J’aime autant jouer de Mes cheveux roux dans Mes vidéos !

Je vais commencer avec l’un de Mes peintres favoris, en prenant pour exemple ce tableau de Danaé réalisé par Gustav Klimt. En lui attribuant cette couleur de cheveux, ce peintre symboliste autrichien met en avant la sensualité de cette figure de la mythologie grecque, comme emblème de désir et de beauté.

 

femme rousse fétichisme cheveux roux

Gustave Klimt “Danaé” (1907)

 

Bien avant Klimt, l’une des représentations les plus emblématiques d’une Déesse rousse serait bien entendu La naissance de Vénus de Sandro Botticelli. Déesse de l’amour et de la beauté dans la mythologie romaine, elle est certainement l’un des personnages les plus représentés par les peintres au cours du temps.

L’italien Botticelli, l’un des peintres les plus importants de la renaissance italienne, réalise cette œuvre mythique en 1485. Vénus apparait sur son œuvre en rousse, soulignant ainsi sa féminité et son côté séductrice. Ces représentations de la femme rousse influencent encore notre époque, et peuvent expliquer le fétichisme que certains hommes ont pu développer envers cette teinte de cheveux si particulière.

 

femme rousse fétichisme cheveux roux

Sandro Botticelli “La naissance de Vénus” (1485)

Rousses légendaires et croyances populaires

Le personnage biblique Eve est souvent représentée en rousse incendiaire puisqu’elle a initié le péché originel. Elle est la tentatrice, celle à qui l’homme est incapable de résister. Cette couleur à forte connotation sexuelle inspire le désir et la tentation.

On retrouve d’ailleurs plusieurs représentations de Lilith en rousse, ce démon féminin érotisé à travers différentes cultures, jusqu’à même être érigé en symbole d’un mouvement de lutte féministe dans les années 70. J’aime d’ailleurs beaucoup cette représentation du peintre britannique John Collier, réalisée en 1887.

 

femme rousse fétichisme cheveux roux

John Collier “Lilith” (1887)

 

Mais revenons à des temps plus anciens, où la femme rousse était crainte et jugée pour sa singularité. Au Moyen-âge, les rousses étaient alors considérées comme des sorcières ! La rareté de cette teinte de cheveux rendant les gens méfiants, le raccourci entre roux et flammes de l’enfer était facile.

On prêtait alors à la femme rousse des pouvoirs surnaturels, ce qui valut à de nombreuses rousses d’être brûlées vives sur le bûcher… Prends garde serviteur ! Je pourrais te jeter un sort d’envoûtement ! Si tu préfères éviter d’être maudit sur plusieurs générations, tu peux toujours implorer Ma clémence en Me versant une offrande.

Mais dans certaines cultures, la femme rousse était au contraire fétichisée. Chez les Égyptiens, les cheveux roux étaient plutôt vus comme un symbole de vitalité et de fertilité. Tandis que chez les Vikings, les guerrières rousses étaient perçues comme redoutables…

Chez les Celtes, il s’agissait là d’un véritable porte-bonheur ! La Déesse Rhiannon dans la mythologie celtique est souvent représentée avec une chevelure rousse. Son nom signifie Grande Reine, elle est l’incarnation de la royauté, la souveraineté étant d’ailleurs un principe féminin chez les Celtes.

Le caractère prêté à la femme rousse

On prête facilement à la femme rousse un certaine excentricité, elle est perçue comme une femme forte et indépendante, plus libre d’esprit que les autres. Les arts, les médias et la littérature ont bien entendu contribué à renforcer ces idées.

 

femme rousse fétichisme cheveux roux

 

Quel plus bel exemple que la romancière Française Régine Deforges connue pour sa crinière rousse, et ses positions en avance sur son temps ? Bisexuelle assumée à la réputation sulfureuse, elle a été exclue du chemin de bien-pensance et de la normalité. La femme rousse n’a pas peur de déranger !

Elle fonde sa propre maison d’édition en 1968, L’or du temps, dont la première publication sera le Con d’Irène de Louis Aragon. Ce texte a tellement fait scandale qu’elle sera condamnée, suite à cette publication, pour outrage aux bonnes mœurs avec déchéance de ses droits civiques !

Voici un petit extrait de ce texte :

“Si petit et si grand ! C’est ici que tu es à ton aise, homme enfin digne de ton nom, c’est ici que tu te retrouves à l’échelle de tes désirs. Ce lieu, ne crains pas d’en approcher ta figure, et déjà ta langue, la bavarde, ne tient plus en place, ce lieu de délice et d’ombre, ce patio d’ardeur, dans ses limites nacrées, la belle image du pessimisme. Ô fente, fente humide et douce, cher abîme vertigineux…”

La rousseur devenue star

Aussi bien dans les films que les séries télévisées, la femme rousse est une actrice qui ne laisse personne indifférent ! Si bien qu’elle est désormais érigée comme une véritable icône de beauté. La popularisation de cette couleur de cheveux remonte aux années 50, avec l’apparition de l’actrice américaine Lucille Ball dans la série I love Lucy. Plus récemment, c’est l’actrice Marcia Cross qui s’est distinguée dans la série Desperate Housewives. Elle y incarne le rôle de Bree Van De Kamp, cette rousse élégante devenue emblématique de la série.

De nombreuses actrices ont en effet permis à cette couleur flamboyante d’apparaitre sur tous les écrans. Je pourrais citer les plus célèbres, comme Julianne Moore, Nicole Kidman, Jessica Chastain ou encore Emma Stone. Les Françaises ne sont pas en reste, avec notre superbe rousse Audrey Fleurot. J’avais adoré la voir dans l’excellente série disponible sur Netflix, Le bazar de la charité.

La femme rousse est aujourd’hui un symbole de beauté et d’érotisme, apparaissant dans de nombreuses campagnes publicitaires, ainsi que sur les défilés de mode des plus grands créateurs. Lily Cole est une mannequin britannique à la beauté étonnante révélée en France sur le podium de Jean-Paul Gaultier. J’avais eu grand plaisir à la découvrir comme actrice dans le film L’imaginarium du Docteur Parnassus.

Peau de porcelaine et tâches de rousseur

Une vraie rousse aura toujours du mal à bronzer, sa peau claire est plus sensible au soleil, mais sais-tu à quoi cela est dû ? Les taux de mélanine sont en effet différents selon les épidermes, et elle est responsable de la pigmentation qui donne la couleur aux cheveux et à la peau. Les rousses ont généralement un taux élevé de phéomélanine, ce qui leur donne leur couleur distinctive et ce teint de porcelaine si particulier !

Cette peau diaphane est souvent parée de jolies tâches de rousseur chez les vraies rousses. C’est si délicieusement sexy que certaines femmes n’hésitent pas à se créer de fausses tâches de rousseur à l’aide du maquillage. Je n’ai d’ailleurs nul besoin de M’en rajouter, puisque Mes tâches de rousseur ressortent naturellement dès les premiers rayons de soleil.

Plus discrètes en hiver, mais dès l’été, Je les vois rapidement apparaitre de nouveau sur Mes pommettes et Mon nez. Par contre, pour obtenir une peau hâlée, il faut Me faut des mois à lézarder et des litres de crème solaire, que Mes esclaves ont le privilège de M’appliquer… Malgré le temps très long que Je mets à bronzer, Je mets aussi beaucoup de temps à perdre le bronzage acquis.

 

cheveux roux féminins fétichisme déesse rousse femme rousse

Le fétichisme de la femme rousse

Il Me semble important de souligner que le fétichisme de la femme rousse n’est pas un phénomène nouveau. Comme tu l’auras compris, l’histoire et les différentes cultures ont façonné cette image mystique associée à la rousseur, depuis la mythologie, jusqu’aux contes de fées et autres légendes populaires.

Bien entendu, la rareté de cette couleur contribue à son caractère mystérieux et fascinant. Seulement 2 à 6% des personnes dans le monde ont des cheveux roux naturels ! Je suis très fière de faire partie de ce pourcentage, étant naturellement rousse.

Bien sûr ma belle couleur de cheveux a évolué au fil des années, roux vénitien quand J’étais enfant, davantage auburn aujourd’hui. Il faut dire que Je M’amuse souvent, à l’aide de recettes naturelles dont J’ai le secret, à renforcer les merveilleux reflets de mes longs cheveux… Que c’est beau lorsqu’un rayon de soleil caresse ma chevelure couleur flamme !

 

cheveux roux féminins fétichisme déesse rousse femme rousse

Laisse ton commentaire sur cet article !

J’espère que cet article t’aura permis d’apprendre plein de choses sur la femme rousse et le fétichisme que cette couleur peut éveiller chez certains hommes. Tu es peut-être d’ailleurs toi-même fétichiste des rousses, puisque tu es arrivé dans Mon Royaume. Il est temps de tout Me dire en commentaire de cet article ! Raconte-Moi ce que Ma couleur de cheveux éveille en toi, et le pouvoir érotique qu’elle peut t’inspirer…

cheveux roux féminin fétichisme déesse rousse femme rousse

Dis-Moi si tu trouves à la femme rousse ce petit truc spécial, qui te fait totalement fondre ? As-tu une actrice rousse préférée ? Est-ce que tu te sens faible devant une femme à la crinière de feu ? Ne sois pas timide, tu peux t’exprimer sans être jugé ici. Et Je prends toujours un grand plaisir à lire tous vos témoignages !

déesse jeanne blog

J’ai aimé cet article, je le partage sur les réseaux :

La Newsletter

Je veux suivre les nouvelles du Royaume, je m’inscris à la newsletter !

8 Commentaires

  1. Omsoumiss

    Merci Déesse Jeanne pour votre article instructif et passionnant. Vous faites partie de ces Femmes de classe supérieures. Je suis fasciné par votre beauté et votre sensualité qui ne laissent pas indifférent .

  2. Raphie

    Merci maîtresse pour vos bons mots, une plume et une beauté sans pareil, nul besoin de rechercher une autre figure rousse à vénérer lorsque l’on a déjà la chance de faire partie du royaume de déesse jeanne

  3. lukasdelorme2004

    Les femmes rousses sont les plus Belles.
    J’admire la beauté des rousses.
    Vous êtes sublime

    • Larbin Face-de-chausson

      Je n’était pas spécialement attiré pas les femmes rousse,avant de devenir le dévot fidèle.
      De Déesse Jeanne.
      Par son charisme et sa beautée incendecente .
      Elle m.a façonné pour faire de moi un larbin bien soumis avec une belle face de chausson bien plus belle que mon.visage original.
      Je porte avec fierté un.shirt à son effigie ou il est inscrit :
      Aux pieds de Déesse Jeanne devant et soumis pour l’éternernite derriere,je porte la couche et une robe rose
      Je me prosterne tout les soit devant l’autel à sa gloire
      Absolument pathétique
      Mais je suis fait pour être ainsi,je le sais ,je l’acccepte je me soumet

  4. loser-bouffon

    Encore un article passionnant de Déesse Jeanne, merveilleusement bien écrit et superbement documenté et illustré. Cela ne me surprend plus tant Déesse est une perfectionniste et aime nous faire partager son point de vue sur de multiples sujets.

    Du mien, sans être un fétichiste, je ne peux pas cacher que mon regard est attiré par cette couleur quand je croise une femme rousse. Cette couleur de cheveux apporte une telle luminosité et de si beaux reflets d’autant plus mis en valeur par ce contraste avec leur peau de porcelaine que je ne peux qu’en profiter durant ces instants éphémères si rares par la rareté de personnes rousses.

    Mais en tant que fidèle du Royaume de Déesse Jeanne je ne peux que me réjouir au quotidien que Déesse soit rousse.
    Cela lui va si bien cette chevelure flamboyante qu’elle entretient avec le plus grand soin, et qu’il est doux de voir apparaître aux premiers rayons de soleil sa peau se parer de si charmantes taches de rousseur. Cela lui va si bien.

    Je ne peux que me réjouir d’avoir une telle Maitresse et je ne peux que m’efforcer de la satisfaire du mieux possible au fil des jours pour que cela dure encore et encore.

    Encore merci Déesse pour ce sublime article.

  5. NooN

    L’érudition de Déesse Jeanne n’est un secret pour personne et je ne suis à ce titre pas surpris par la qualité de ce texte qui a nourri mon esprit par cette multitude de références culturelles, historiographiques et mythologiques!

    Passionnant de découvrir à quelle point la figure de la Féminité Rousse a enflammé les imaginaires de l’Occident rêveur au fil des siècles. Les chantres du marketing l’ont bien compris et notamment le 1er manager de Mylène Farmer qui l’avait convaincue d’adopter une coloration rousse pour marquer l’auditoire, sa chevelure châtain clair pouvant être malheureusement perçue comme fade. Il est vrai que la rareté de la chevelure rousse est certainement l’une des causes de la fascination qu’elle exerce, mais on peut même y ajouter les cas de barbes rousses célèbres comme celle du pirate du même nom ou du footballeur Lionel Messi, qui brun de chevelure a étonnamment une barbe rougeoyante.

    Déesse Jeanne ne peut que susciter admiration et vénération par Sa rousseur digne du Soleil!

  6. Lahire

    Un magnifique article tellement intéressant sur le plan culturel. Je suis ébloui par le savoir de Déesse Jeanne, et je La remercie de toujours nous enseigner !
    Oui Déesse.
    La couleur sublime et flamboyante de votre chevelure, semblable à la Déesse Freyja du panthéon scandinave, nous indique votre puissance, votre gloire éternelle.

    Merci d’éduquer les sous-êtres que nous sommes ! Je rampe pour Vous servir.
    Telle une larve à vos pieds, je m’abreuve des poussières que Vous daignez m’offrir !

    Merci !

  7. Mirabelle Infinity

    Je vous remercie de nous faire partager vos connaissances. Un article de blog instructif et bien fait.

Soumettre un commentaire

Immerge-toi dans les Saintes écritures…

0
    Mes merveilles choisies
    Empty CartAucune Merveille sélectionnée ? Empresse-toi de succomber !Je découvre les merveilles